19 octobre 2006

Christophe,

Merci beaucoup pour votre message.
J'ai déjà eu l'occasion de discuter avec Philippe Meirieu de l'intérêt de mettre en place un soutien individuel dès le cours préparatoire pour tous les enfants qui en ont besoin. Que pensez-vous de cette proposition?
merci aussi pour l'adresse du "feuilleton", j'irai le consulter régulièrement,

Très cordialement,

Caroline Werkoff


Posté par paulinecorolle à 12:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires sur Christophe, Merci beaucoup pour votre message.

    Chère amie

    Le soutien dès le cours préparatoire me semble être une excellente initiative, évidente même, A CONDITION de confier ce soutien à d' excellents pédagogues.Le cours préparatoire, vous le savez aussi bien que moi, est une étape essentiel dans la scolarité d' un élève. Il ne peut être question de confier ces enfants à un parent ou à un étudiant (excepté un étudiant IUFM par exemple qui pourrait ainsi "tater" du terrain)

    Très amicalement

    Christophe

    Vous pouvez me contacter directement par e mail

    Posté par christophe, 21 octobre 2006 à 23:38 | | Répondre
  • essentielle!!!!!!!

    Je fais des fautes à ces heures de la nuit!!!!

    Christophe

    Posté par christophe, 21 octobre 2006 à 23:38 | | Répondre
  • Autonomie...

    Je suis d'accord avec la proposition de Mme Royal, je la trouve néammoins trop timide : la carte scolaire doit être suprimée afin de permettre le libre choix des parents. Il faudrait également donner une autonomie plus importante aux établissements scolaires et aux professeurs (méthodes éducatives)...Pourquoi ne pas s'inspirer de l'action de M. Blair, et mettre en place un systeme de subvention distribués aux parents pour inscrire leurs enfants dans l'école de leur choix ? Celà inciterait peut-être les établissements les moins performants à faire des efforts d'amélioration (comme en Nouvelle-Zélande ou en Angleterre), non ?
    Cordialement, Stéphane.

    Posté par Stéphane, 23 octobre 2006 à 00:17 | | Répondre
  • Encore une preuve !

    A ce que je vois, ici, les complicités entre les pédagogistes et les libéraux se font jour une fois de plus. Meirieu, Blair, Ségolène... Que de beau monde, ; j'en suis tout retourné, devant tant de références éclairées réunies en si peu de lignes, je ne vais pas m'en remettre, .

    C'est quand même triste de voir une enseignante d'histoire soutenir une politicienne qui confond le métier de professeur avec celui d'animateur et son agrégation avec un BAFA.

    Il ne faudra pas venir vous plaindre si Ségolène vous impose d'être enfermée 8h00 par jour dans un bureau et de pointer devant un DRH à la con !

    Pour nous, en SVT, c'est impensable : nous sommes une discilpine de naturalistes, pas de ronds-de-cuir anémiques qui se crament la peau dès qu'ils sortent sous le premier soleil de printemps.

    Ah elles sont belles vos promesses de "réformes" !

    Posté par Dumouch Rodolphe, 26 octobre 2006 à 09:35 | | Répondre
  • Egalité

    La fonction enseignante a donné un sens à ma vie. J'y crois toujours et je continue d'espérer.
    Cependant, tant que l'éventail des revenus sera le même, tant que les puissances d'argent feront la loi, je ne croirais pas à l'égalité de l'école
    laïque et républicaine.
    Ceci étant, je voterai pour vous Madame Royal.

    Posté par fanch, 05 novembre 2006 à 11:06 | | Répondre
  • l'école en Guadeloupe

    J'ai déjà envoyé mon analyse sur l'Ecole française en Guadeloupe qui continue à être une école coloniale: elle nie la culture guadelou-péenne, des collègues "français" (relativement colons) prennent la place des Guadeloupéens, même en Maternelle (!), le français-intellectuel est mal enseigné --cela vaut pour la France éga-lement --, elle entretient l'illétrisme comme elle a fait de la Littérature un savoir, etc... La Gauche saura-t-elle nous écouter sans passer par de soi-disant élus "socialistes" qui, par opportunisme, ont déjà choisi Ségolène ?

    Posté par Déglas Hector, 09 novembre 2006 à 11:32 | | Répondre
Nouveau commentaire